Moussaka

Douceur, bien-être, mer, soleil, la Crète est souvent le symbole d’une vie paisible et saine. Réputé dans le monde entier, son fameux régime crétois serait le secret de longévité de ses habitants. La gastronomie traditionnelle à déguster pendant un voyage pas cher en Crete est typiquement méditerranéenne,  se compose essentiellement de produits locaux, simples et savoureux.

Les bases de la cuisine crétoise : huile d’olive et légumes

Variés, les mezze constituent une belle entrée en matière du repas crétois. On y trouve des spanakopitès (chaussons fourrés aux épinards), des dolmadès (feuilles de vigne farcies), de la fava (purée de pois jaune) et du tzatziki (yaourt au concombre, menthe et ail), pour ne citer que quelques exemples.

Les légumes sont essentiels dans la cuisine crétoise. Avec du soleil toute l’année, ils poussent abondamment. L’aubergine est très utilisée. C’est l’élément de base de la moussaka mais aussi de la melitzanosalata (salade d’aubergine), par exemple. Courgettes, tomates et artichauts agrémentent la gastronomie crétoise, souvent relevés d’herbes fraîches et d’aromates.

L’huile d’olive vient généreusement arroser le tout. C’est la principale matière grasse utilisée en Crète, très bonne pour la santé puisque pauvre en acide gras saturé (responsable des problèmes cardio-vasculaires). Les oliviers sont cultivés en masse sur l’île, qui produit l’une des meilleures huiles d’olive au monde.

Du pain et peu de viande

Les céréales, légumes secs et légumineuses, comme les pois chiches et les lentilles, sont fréquents dans l’alimentation crétoise. Le paximadi, un pain d’orge à la consistance sèche et dure, est très répandu. Délicieux dans les salades de tomate, feta et concombre (les koriatiki), il apporte du croquant et, arrosé d’huile d’olive, il en révèle les parfums.

L’île produit peu de viande mais est essentiellement peuplée d’ovins, parmi lesquels des brebis, des agneaux ou des chèvres. Leur viande se consomme souvent en brochettes grillées (souvlaki) ou en ragoût. Leur lait produit des fromages comme le myzithra ou la graviera (lait de brebis).

Sur les côtes, le poisson est bien sûr très présent. Préparé simplement, il est souvent grillé. Les poulpes se mangent frits ou marinés tout comme les calamars. Enfin, il faut savoir que les Crétois sont très friands d’escargots, qu’ils consomment frits ou en ragoût.

Kali oreksi ! (bon appétit)

(Visited 94 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *